La Marche Nordique est une activité de plein air qui connaît un fort engouement depuis quelques années. Accessible à toutes et à tous, cette activité physique ravit les jeunes et les moins jeunes, quelle que soit leur condition physique.
On compte aujourd’hui plus de deux millions d’adeptes en France. Cette pratique doit en grande partie son succès à la Fédération Française d’Athlétisme qui l’a largement intégrée à son programme athlé-santé. Quant à la Fédération Française de Randonnée, elle a formé plus de 2000 animateurs capables d’encadrer et d’animer des séances de Marche Nordique.
Outre ces deux fédérations bien connues, il existe également des fédérations omnisports proposant l’activité Marche Nordique et rassemblant de nombreux pratiquants. La Fédération Française d’Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire (EPGV) propose la Marche Nordique plutôt dans sa version loisir et santé, de même la Fédération Française Sports pour Tous, l’Ufolep ou bien la Fédération Nationale du Sport en Milieu Rural (FNSMR) sont très actives sur l’ensemble du territoire. On retrouve cette pratique également dans les fédérations comme la Fédération Française de la Retraite Sportive (FFRS), la Fédération Française Sportive et Culturelle (FSCF), la Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT) et la Fédération Sportive des ASPTT.
Lorsque l’on parle de Marche Nordique, on s’imagine très souvent nos aîné(e)s se baladant avec de simples bâtons sur des chemins naturels. Et pourtant… la Marche Nordique s’est imposée sur le plan sportif en réunissant toutes les générations grâce à son format simple et ludique.
En effet, de par son activité « non-traumatisante », ce sport est très souvent conseillé aux personnes ayant des problèmes d’articulations ou simplement aux personnes souhaitant retrouver un capital santé. Mais elle n’en demeure pas moins une activité physique à part entière.
Bien que nécessitant la maîtrise d’une certaine coordination des mouvements des bras et des jambes dans un mouvement alterné diagonal, la simplicité de la pratique de la Marche Nordique est incontestable. Aussi tonique que la course à pied mais moins traumatisante grâce à la propulsion qui soulage la charge des articulations, cette discipline offre aux pratiquants des sensations de dynamisme et de bien-être, dans des cadres naturels et agréables à la pratique.

La Marche Nordique séduit un large public :

  • Sportifs occasionnels : souhaitant retrouver un capital santé.
  • Sportifs confirmés : en quête de nouvelles sensations sportives.
  • Non-sportifs : voulant pratiquer progressivement un sport dans leur quotidien.
  • Sédentaires : souhaitant pratiquer un sport non-traumatisant pour le corps.
  • Personnes en surcharge pondérale : souhaitant pratiquer un sport qui allège le poids du corps, ici grâce aux bâtons qui aident à se propulser.
  • Personnes stressées : en recherchent d’une activité physique de plein air ressourçante.
  • Jeunes : en quête de découverte sportive, dans un format ludique.